Rechercher
  • Informations AIMETH

Music’All EDHEC réunit des étudiants et enfants en situation de handicap



Music’All EDHEC : Quand étudiants et enfants en situation de handicap produisent ensemble une comédie musicale


Voilà maintenant 24 ans que l’association Music’All EDHEC construit chaque année une comédie musicale de A à Z destinée au grand public. Née au sein de l’EDHEC, école de commerce située à Rouen, cette association est composée uniquement d’étudiants, et elle intègre à chacun de ses spectacles un groupe d’enfants en situation de handicap, qui deviennent alors des comédiens à part entière. Nous avons échangé avec Solène Didierlaurent, 20 ans, étudiante à l’EDHEC et membre du pôle communication de l’association Music’All EDHEC.

Pouvez-vous nous présenter l’association Music’All EDHEC ?

C’est une association étudiante qui a été créée en 1996, il y a 24 ans. Chaque année, les membres de cette association créent une comédie musicale 100% étudiante : tout est fait par des étudiants, que ce soit l’écriture du scénario, les costumes, les décors, les chorégraphies, la musique.

L’autre particularité de cette association, c’est que l’on intègre sur scène, avec les autres artistes, des enfants en situation de handicap mental. Cette idée a vraiment été instaurée dès le départ dans le projet de l’association. Sur ces dernières années, nous travaillons plus particulièrement avec l’IM Pro du Roitelet de Tourcoing. Nous faisons ainsi monter sur scène six enfants en situation de handicap intellectuel, âgés de 10 à 14 ans. Ensuite, avec les bénéfices de la comédie musicale, nous organisons une sortie avec toute une classe de l’IM Pro.

Cette association porte donc un projet social et solidaire avec pour devise : « La différence n’exclut pas la compétence ». Le but est vraiment de montrer que ces enfants ayant une déficience intellectuelle ont un rôle à part entière dans la comédie et font partie intégrante du projet.

Pouvez-vous nous parler plus particulièrement de la comédie musicale que vous créez chaque année ?

Comme je l’ai indiqué un peu plus tôt, les comédies musicales que nous présentons ont comme spécificité d’avoir été créées par des étudiants, de A à Z. L’association compte deux grandes équipes : l’équipe organisatrice et l’équipe artistique.

L’équipe organisatrice est composée de 5 pôles : communication, création graphique, logistique, relations partenaires, costumes et décors. Ces 5 pôles sont composés uniquement d’étudiants de l’EDHEC.

L’équipe artistique est recrutée à travers des castings organisés sur toute la métropole lilloise. Nous recrutons les solistes, les choristes, les danseurs et danseuses, les musiciens et les scénaristes. Il y a un appel à candidature et la seule condition nécessaire pour participer est d’être étudiant.

La comédie musicale rassemble au total 70 personnes : environ 40 artistes et 30 membres de l’équipe organisatrice.

Nous nous produisons tous les ans au Théâtre Sébastopol de Lille, où nous proposons deux dates : une pour nos partenaires et une pour le public. Nous proposons également une troisième date pour le public : l’année dernière, c’était au théâtre de Tourcoing ; et cette année c’était pour la première fois au Colysée de Roubaix.

Concrètement comment se passent les séances de travail des étudiants avec les enfants ?

Dès la rentrée de septembre, une séance de travail est organisée chaque semaine, le jeudi après-midi, avec les enfants. Ils sont cinq ou six, chaque année, à participer à la comédie musicale. Les séances commencent souvent par des jeux pour que les enfants apprennent à être plus à l’aise avec leur corps, avec le fait de parler et de chanter. Le but est aussi qu’ils apprennent à nous connaître. Ensuite nous débutons l’apprentissage des chansons. C’est ce qui demande le plus de concentration et de travail. Il faut avoir le rythme, chanter juste… Puis chacun doit apprendre son rôle et son texte ligne par ligne. Nous finissons chaque séance en proposant à nouveau des jeux, en veillant à nous renouveler en permanence pour trouver de nouvelles manières de leur faire apprendre des choses. Toutes ces séances ont lieu à l’IM Pro.

Après cette première phase de préparation de la comédie musicale, viennent les préparatifs des représentations en elles-mêmes. Pendant les huit week-ends qui précèdent les spectacles, tous les membres de nos deux équipes (organisatrice et artistique) se retrouvent à l’EDHEC pour finaliser tout ce qui doit l’être. Les enfants en situation de handicap sont quant à eux présents un samedi sur deux. Ils rencontrent tout le monde, travaillent avec les artistes et découvrent tout l’envers du décor. C’est un beau moment pour eux car ils se rendent compte qu’ils font partie d’un énorme projet. Ils adorent venir nous voir et sont très contents de côtoyer nos équipes los des répétitions.

Avez-vous constaté une sorte d’alchimie lors de ce travail en commun ?

Effectivement. Comme les enfants font entièrement partie du projet, le travail avec eux permet de vivre une expérience vraiment particulière, pour chacun. Nous découvrons de nouvelles facettes en nous, car nous devons toujours nous adapter, trouver des nouvelles idées pour leur faire apprendre des choses en s’amusant… C’est tellement particulier que certaines choses vont fonctionner une semaine, mais pas la suivante. C’est pourquoi il faut toujours se renouveler. Et c’est vrai que c’est incroyable de voir les progrès réalisés par les enfants à la fin de l’année. Certains ont énormément de mal s’exprimer en début d’année et vont finalement se sentir à l’aise sur scène et jouer sans problème devant un public de 1000 personnes.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur les représentations qui ont eu lieu cette année ?

Cette année, notre comédie musicale s’intitulait : « Du vent dans nos voiles ». L’histoire se déroule sur la croisette, en 1938. On y découvre la vie de la famille Bertin qui arrive sur la croisette pour des vacances. Le père, Claude Bertin, réalisateur, souhaite écrire un nouveau scénario à l’occasion de ce séjour. On le voit évoluer dans sa démarche au fil des rencontres avec les autres personnages.

Sur les trois représentations qui ont eu lieu cette année, début mars, nous nous sommes produits devant environ 3000 personnes au total. Nous avons eu des retours très positifs. Par ailleurs, je pense que cette année les enfants étaient encore plus mis sur le devant de la scène : ils avaient deux chansons et beaucoup de texte… et ils ont été incroyables ! Ce que le public a adoré.

Avez-vous déjà quelques éléments concernant les représentations de l’année prochaine ?

Nous connaissons déjà les dates des représentations de l’année prochaine : nous nous produirons au Théâtre Sébastopol  le 7 avril, et au Colysée de Roubaix le 10 avril. Concernant le thème de la prochaine comédie musicale, l’écriture du scénario va démarrer cet été. Comme chaque année, le synopsis sera annoncé un mois avant les spectacles, donc au mois de mars 2021.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Si vous souhaitez suivre l’avancée de la comédie musicale de l’année prochaine, vous pouvez consulter et rejoindre l’ensemble de nos réseaux sociaux : la page Facebook de l’EDHEC, la page Instagram Music’All EDHEC, et notre site internet : https://musicall-edhec.com/



4 vues
Logo AIMETH 72dpi.png

E-mail: infos@aimeth.org

Tél: 01 80 87 55 90

Numéro SIREN : 807990122
Numéro RNA : W751226289

Recevez notre newsletter

Association AIMETH loi 1901 - Insertion et maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn